Huawei lance son téléphone Mate 9 face à Apple et Samsung

le
0
Huawei lance son téléphone Mate 9 face à Apple et Samsung
Huawei lance son téléphone Mate 9 face à Apple et Samsung

L'équipementier en télécoms chinois Huawei a dévoilé jeudi à Munich son smartphone Mate 9, conçu pour rivaliser avec les modèles d'Apple et Samsung grâce à un appareil photo de qualité et une batterie plus autonome.Le groupe chinois espère damer le pion au sud-coréen Samsung après son retentissant fiasco lié à l'abandon de la production du Galaxy Note 7 dont plusieurs spécimens ont pris feu."Pas d'explosion!", a plaisanté le patron de la division grand public du groupe Richard Yu, en montrant à son auditoire un graphique comparant la température atteint par le téléphone chinois par rapport à un modèle du sud-coréen en période de chargement.Huawei, qui ambitionne de devenir le premier fabriquant mondial de smartphones en termes de part de marché d'ici trois à quatre ans, détenait au deuxième trimestre 9,3% du marché mondial, occupant la troisième place, encore loin derrière Samsung (22,8%) et Apple (11,7%), selon une étude d'International Data Corporation (IDC).Mais le groupe occupe déjà la première marche du podium sur le marché chinois et souligne qu'il gagne du terrain sur les marchés européens comme l'Espagne et l'Italie, où les consommateurs achètent souvent téléphones et cartes Sim de façon séparée, au lieu de les acquérir de façon groupée par le biais des opérateurs de téléphonie.Des partenariats avec des entreprises allemandes prestigieuses, comme le célèbre fabricant d'appareils photo Leica et Porsche Design, doivent quant à eux positionner le groupe sur le haut de gamme.Une série de fonctionnalités développées en interne par Huawei doit également permettre d'augmenter ses performances de jeu, l'autonomie de la batterie ou encore la rapidité de son chargement."L'élément le plus important de ce téléphone, c'est la rapidité", a déclaré M. Yu.Selon Huawei, le téléphone est capable d'ouvrir des applications à succès comme WhatsApp et Twitter à peu près 50% plus vite ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant