Huawei dévoile sa montre connectée après celle de Samsung

le
0
Huawei dévoile sa montre connectée après celle de Samsung
Huawei dévoile sa montre connectée après celle de Samsung

Le fabricant chinois de téléphones mobiles Huawei a dévoilé dimanche une montre connectée, à l'instar de son concurrent sud-coréen Samsung, surfant ainsi sur une tendance-phare du Congrès mondial de la téléphonie mobile qui s'ouvre lundi à Barcelone."Quand vous regardez autour de nous, tout devient connecté", a assuré devant la presse Colin Giles, vice-président exécutif de la division grand public de Huawei.La montre, baptisée TalkBand et qui sera commercialisée 99 euros, est connectée en Bluetooth au téléphone et permet de recevoir ses appels et ses messages, tout en combinant des fonctions comme un podomètre et un suivi du rythme du sommeil.Elle a été présentée lors d'une conférence de presse organisée par Huawei à la veille de l'ouverture du Congrès mondial de la téléphonie mobile, rendez-vous annuel du secteur qui se tient de lundi à jeudi."Nous allons d'abord la lancer en Chine, puis dans le reste du monde", a expliqué à l'AFP Colin Giles, sans fournir de calendrier détaillé.Pour prendre les appels via sa montre, il faudra enlever le cadran pour le glisser dans son oreille comme un kit mains-libres, a-t-il indiqué, précisant qu'elle n'est pour l'instant compatible qu'avec les téléphones Huawei mais devrait l'être ensuite avec les modèles d'autres marques.Quelques heures plus tôt, c'est le sud-coréen Samsung qui avait annoncé, dans un communiqué, la deuxième version de sa montre connectée Galaxy Gear, dont le premier opus avait été lancé en septembre dernier.D'autres fabricants devraient profiter du congrès de Barcelone pour annoncer des produits similaires: "tous les constructeurs vont chercher à répondre au ralentissement des ventes de smartphones en lançant de nombreux accessoires connectés pour se diversifier et trouver de nouveaux marchés susceptibles de générer des revenus et de la croissance", assure Ian Fogg, analyste au cabinet IHS.Le cabinet d'études Canalys ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant