HSBC, UBS règlent à leur tour un litige sur l'ISDAfix aux USA

le
0
    NEW YORK, 11 juillet (Reuters) - HSBC Holdings  HSBA.L  et 
UBS Group  UBSG.S  ont accepté de verser chacun 14 millions de 
dollars (12,2 millions d'euros) en échange du retrait d'une 
plainte privée aux Etats-Unis les accusant d'avoir manipulé un 
taux de référence utilisé sur le marché des dérivés de crédit, 
où circulent 483.000 milliards de dollars. 
    L'accord rendu public mardi, qui doit encore être approuvé 
par la justice, porte à 408,5 millions de dollars le total 
qu'ont accepté de payer 10 banques dans cette affaire.  
    HSBC et UBS ont démenti toute malversation. 
    Plusieurs fonds de pension et municipalités ont poursuivi au 
total 14 banques qu'ils accusent de s'être entendues pour 
manipuler le taux de référence "ISDAfix" à leurs propres fins 
entre 2009 et 2012. 
    Les entreprises et investisseurs utilisent l'ISDAfix pour 
valoriser leurs opérations de swaps de taux, des taux dans 
l'immobilier d'entreprises et des produits de dette structurés. 
    Parmi les 10 banques ayant accepté de transiger, Goldman 
Sachs  GS.N  a payé 56,5 millions de dollars et JPMorgan Chase 
 JPM.N  52 millions de dollars. 
    Les autres banques poursuivies dans cette affaires sont BNP 
Paribas  BNPP.PA , Morgan Stanley  MS.N , Nomura Holdings 
 8604.T  et Wells Fargo  WFC.N , montrent les documents publiés 
par le tribunal fédéral de Manhattan. 
 
 (Jonathan Stempel, Véronique Tison pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant