HSBC : près de 700 emplois touchés en France 

le
0
La banque va néanmoins ouvrir 25 agences d'ici à 2015 en ciblant les hauts revenus.

HSBC ne souhaite pas sortir de France. L'Hexagone a été identifié comme un des six marchés clés du groupe. Mais sa filiale doit réaliser d'importants efforts pour améliorer sa rentabilité. Christophe de Backer, le directeur général de HSBC France, l'a annoncé début juillet en présentant la déclinaison tricolore du vaste plan d'économies du groupe. L'objectif ? Diminuer le coefficient d'exploitation de HSBC France de 71 % à moins de 64 % d'ici à 2014. À cette fin, 672 emplois seront supprimés d'ici à quatre ans grâce aux départs naturels et à des dispositifs de fin de carrière.

«Nos activités commerciales et de banque de proximité françaises sont en train de se redresse r, a justifié Stuart Gulliver, le directeur général du groupe. Mais nous devons continuer les efforts de restructuration, notamment en ce qui concerne les fonctions administratives et de back-office.» Il a estimé que le chiffre de 672 suppressions d'emploi était un plancher et pour

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant