HSBC pourrait transférer 1.000 salariés à Paris en cas de Brexit

le
3
    HONG KONG, 15 février (Reuters) - HSBC Holdings 
 HSBA.L  0005.HK  pourrait transférer autour d'un millier de 
salariés de Londres à Paris dans l'éventualité d'une sortie du 
Royaume-Uni de l'Union européenne, a déclaré lundi le directeur 
général de la banque britannique, cité par la chaîne Sky News. 
    Le nombre exact dépendrait des modalités exactes du "Brexit" 
si celui-ci est décidé par référendum, a précisé Stuart 
Gulliver. Les services concernés seraient ceux du trading, de la 
banque d'entreprise et de la banque d'investissement, a-t-il 
ajouté. 
    Une source au fait du dossier a confirmé les propos de 
Stuart Gulliver, qui s'exprimait après la décision de HSBC de 
maintenir son siège à Londres après avoir envisagé de le 
déplacer à Hong Kong pour des raisons fiscales.   
    La plupart des grandes entreprises britanniques prennent au 
sérieux le risque d'un Brexit et beaucoup réfléchissent à des 
plans d'urgence, selon l'organisation patronale CBI 
(Confederation of British Industry). Mais le patron de HSBC est 
le premier à s'exprimer aussi directement sur les mesures qui 
pourraient être prises. 
 
 (Lawrence White, Véronique Tison pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brinon1 il y a 10 mois

    avec les impôts français à la clef, les anglais sont les rois de l'humour, so british !

  • pierry5 il y a 10 mois

    En fait, le Brexit c'est un peu comme pour le Front National, on fait tout pour faire peur aux gens.. Ils vont peut-être faire resortir le monstre du Loch Ness.

  • pierry5 il y a 10 mois

    Je vois mal cela!!! Ce serait peut-être le contraire.