HSBC Global AM préfère la Chine, la Corée et Taiwan

le
0
(NEWSManagers.com) - Les trois marchés les moins chers en Asie actuellement sont des marchés d' actions cycliques, la Corée, la Chine et depuis peu Taiwan, a indiqué le 11 février à Paris Ayaz Ebrahim, CIO Asie Pacifique chez HSBC Global Asset Management, à l' occasion d' un séminaire investisseurs consacré aux marchés émergents (" Marchés émergents 2011, un monde d' opportunités" ). Les décotes de 25% de la Corée et de 11% de la Chine (H shares) sont même deux fois supérieures à leur moyenne historique.
Plus généralement, l' examen des ratios cours/bénéfices de l' ensemble des marchés asiatiques montre que les valorisations restent attrayantes avec des ratios toujours inférieurs à leurs moyennes historiques. " Nous sommes encore très loin de la zone de bulle" , a insisté Ayaz Ebrahim.
" Pour l' instant, il ne semble pas y avoir de bulle sur les marchés actions mais les valorisations du secteur immobilier semblent tendues dans nombre d' économies asiatiques" , a estimé pour sa part Philip Poole, global head of macro and investment strategy, qui ajoute toutefois que la volatilité sur les actions devrait demeurer cette année à un niveau élevé, comme en 2010.
Il n' y a pas de bulle non plus du côté de la dette émergente, a souligné Peter Marber, responsable de l' obligataire et des devises sur les marchés émergents, et chief business strategist pour les marchés émergents. L' explosion des flux vers la dette émergente, qui ont dépassé les 75 milliards de dollars en 2010, contre 46,2 milliards en 2009, est encore une goutte d' eau par rapport aux encours du marché obligataire. Nous sommes au début d' une " migration structurelle" mais les investisseurs du G7 détiennent aujourd' hui moins de 2% de dette émergente dans leur poche obligataire.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant