HSBC-Falciani veut un sauf-conduit pour revenir en Suisse-RTS

le
2

PARIS, 18 février (Reuters) - Hervé Falciani, l'ancien informaticien de la banque HSBC HSBA.L à l'origine de la diffusion d'informations sur les clients de la banque, s'est dit prêt mercredi à revenir en Suisse et à participer à l'enquête s'il obtenait un sauf-conduit lui garantissant de ne pas être arrêté. Le siège de la banque HSBC Private Bank, filiale de l'établissement britannique HSBC, a été perquisitionné mercredi et une enquête pénale a été ouverte contre la banque pour blanchiment d'argent aggravé. Interrogé à ce sujet par la Radio Television Suisse (RTS), mercredi, Hervé Falciani a fait part de sa "totale disponibilité" pour aider le procureur suisse et "faire en sorte qu'il ait accès aux informations que j'ai moi-même aidé à mettre dans les mains des différentes justices". A la question de savoir s'il viendrait en Suisse si on l'y invitait, l'ex-informaticien, inculpé en Suisse pour espionnage économique et violation du secret bancaire, a répondu : "évidemment". "J'espère bien pouvoir réunir avec mes supports européens(...) un sauf conduit pour pouvoir me rendre à mon procès puisque je ne compte pas évidemment me soustraire à mes responsabilités". (Stéphanie Ulmer-Nebehay à Genève et Matthias Blamont à Paris,; Marine Pennetier pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le jeudi 19 fév 2015 à 01:04

    il veut le beurre et l argent du beurre ce mec !faut qu il assume !

  • cavalair le jeudi 19 fév 2015 à 00:20

    cette belle o(r)dure merite la tole