HP tente de préserver ses ventes de PC

le
0
Le premier fabricant mondial d'ordinateurs personnels revient sur la scission de sa division Personal System Group.

En annonçant le 18 août, envisager une scission de la division PC, Léo Apotheker, le PDG de HP, a provoqué une lame de fond sur l'action du groupe californien. En une semaine, le titre a abandonné plus de 15%, alors que l'indice Nasdaq a pris 1,5%. La décision a été jugée trop abrupte par des analystes. Et des experts ont souligné que HP suivait la voie tracée par IBM, qui a cédé ses PC au chinois Lenovo.

Pour le nouveau PDG de HP France, Gérald Karsenti, «la situation est très différente . Notre division Personal System Group réalise entre 18% et 20% des ventes mondiales, selon les analystes. Elle détient 30,5% du marché français, d'après le cabinet d'études IDC. Enfin, dans les PC, HP est l'entreprise la plus rentable au monde, avec une marge opérationnelle de 5,9%, un chiffre d'affaires annuel de 40 milliards de dollars et un portefeuille unique de produits». Lorsque IBM a cédé ses PC au groupe chinois, Big Blue n'était plus le premier mondial dans ce m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant