HP ne vend finalement plus sa division PC

le
0
Les analystes avaient mis en garde le groupe contre les conséquences négatives qu'une telle scission des activités aurait sur ses comptes.

Hewlett-Packard (HP) fait machine arrière. Le groupe a annoncé jeudi soir qu'il ne se séparera pas de sa division d'ordinateurs personnels, contrairement à ce qui avait été annoncé au mois d'août dernier. La direction «a terminé son évaluation des alternatives stratégiques» pour cette division et «a décidé que l'unité resterait partie intégrante de la compagnie», précise un communiqué tombé après la clôture de la Bourse de New York.

Le groupe californien souligne que cette décision a été prise en raison de la «profonde intégration» de l'activité ordinateurs avec l'ensemble du groupe, notamment du point de vue des approvisionnements, et du fait que les ordinateurs contribuent à «la valeur globale de la marque». De plus, les coûts qu'aurait nécessité une scission «dépassent tout bénéfice» éventuel.

Les mises en gardes des analystes entendues

Ce revirement stratégique, qui avait été annoncé par l'ancien patron du groupe, Léo Apotheker, avai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant