HP Enterprise cède ses logiciels à Micro Focus

le
0
HP Enterprise cède ses logiciels à Micro Focus
HP Enterprise cède ses logiciels à Micro Focus

Meg Whitman poursuit le dépeçage de l'ancien géant informatique américain Hewlett Packard avec l'annonce mercredi de la scission d'activités dans les logiciels héritées entre autres de la désastreuse acquisition en 2011 de la société britannique Autonomy.Ces activités vont être reprises par une autre société britannique, Micro Focus, dans une transaction valorisée à 8,8 milliards de dollars."Avec l'annonce d'aujourd'hui, nous faisons un autre pas important pour réaliser la vision d'une entreprise à la croissance plus rapide, aux marges plus élevées et aux flux de liquidités plus solides", a fait valoir mercredi Meg Whitman. Après plusieurs années de restructuration, elle avait organisé l'an dernier l'éclatement de HP en deux entités distinctes et conservé la direction de celle recentrée sur les services, HP Enterprise (HPE). Les activités historiques dans les PC et les imprimantes dépendent pour leur part aujourd'hui d'une autre société, HP Inc.La transaction annoncée mercredi prévoit que HPE se sépare d'activités dans les services considérées comme ne faisant pas partie de son coeur de métier, et les fusionne avec la société britannique Micro Focus, dont la nouvelle entité combinée conservera le nom.Le président exécutif de Micro Focus, Kevin Loosemore, prendra la direction du nouvel ensemble, qui devrait afficher un chiffre d'affaires annuel de 4,5 milliards de dollars.D'après les détails fournis dans son communiqué, HPE va recevoir un versement en numéraire de 2,5 milliards de dollars, tandis que ses actionnaires obtiendront des titres représentant 50,1% du nouveau Micro Focus et d'une valeur globale estimée à quelque 6,3 milliards de dollars.L'opération devrait être bouclée en deuxième partie d'année prochaine, et occasionner des coûts de séparation pour HPE évalués à environ 700 millions de dollars.- A contre-pied de Dell -Contrairement au concurrent historique Dell, qui a nettement élargi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant