Hosszu et l'Australie, l'or et les records

le
0
Hosszu et l'Australie, l'or et les records
Hosszu et l'Australie, l'or et les records

par Alexandre Pengloan (iDalgo)

Katinka Hosszu tient enfin son Graal. Après avoir amassé une collection impressionnante de médailles dans tous les championnats majeurs, la Hongroise a décroché, dans la nuit de samedi à dimanche à Rio, la dernière breloque qui manquait à sa formidable carrière : l'or olympique. Passée à côté de son sujet il y a quatre ans à Londres, la nageuse de 27 ans a, cette fois, assumé son statut. Et de quelle manière ! Après avoir frôlé le record du monde en séries, l'"Iron Lady" a pulvérisé de deux secondes en finale la meilleure marque de tous les temps du 400 mètres 4 nages (4'26"38). Elle monte sur la plus haute marche d'un podium complété par l'Américaine Madeline Dirado et l'Espagnole Miereia Belmonte. La session a été prolifique dans le bassin carioca puisqu'un autre record du monde a été battu en clôture de soirée. Sur le relais 4 x 100m féminin, les Australiennes ont amélioré leur propre chrono (3'30"65) pour se parer du plus beau métal, devançant sur la ligne les Etats-Unis de Katie Ledecky et le Canada. La France a pris la 7e place de cette finale très relevée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant