Hortefeux : «L'acquisition de la nationalité française ne doit plus être automatique»

le
0
INTERVIEW - Brice Hortefeux, député européen, ancien ministre de l'Immigration de 2007 à 2009, critique la politique du gouvernement en la matière.

Le Figaro. - Quel bilan tirez-vous de la politique du gouvernement en matière d'immigration?

Brice Hortefeux. - Le gouvernement fait preuve d'une véritable tartufferie. Car derrière les mots se cache la faiblesse des actes: moins de contrôles (- 6,8 % en un an), moins de reconduites de clandestins (- 40 % sur les huit premiers mois de 2013), moins de réseaux traqués (- 6,3 %), et même une baisse de 62,4 % des interpellations d'étrangers en situation irrégulière en un an. Parallèlement, l'aide médicale d'État (AME) profite à 270.000 personnes en 2013, soit 50.000 de plus qu'en 2012, les demandes d'asile et leur coût explosent puisque les seuls frais d'hôtel représentent 125 millions d'euros en 2012. Et les régularisations d'étrangers entrés illégalement augmenteront de 40...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant