Hors zone euro, la Suède tourne à plein régime

le
0
La banque centrale suédoise a relevé ses taux, mardi, pour contrer les risques inflationnistes.

Il s'agit de la septième hausse en moins d'un an. Si la banque centrale suédoise a relevé mardi son taux directeur de 0,25 point à 2 %, c'est avant tout pour contenir les risques d'inflation, qui a atteint 3 % en mai, alors même que la limite est fixée à 2 %. « L'inflation sous-jacente (hors prix des matières premières et autres produits volatiles), orientée à la hausse depuis quelques mois, a atteint 1,7 % , précise Victoire Dumaine-Martin de Natixis. Contrairement à la ­Banque d'Angleterre ou la BCE, la Riksbank dispose d'une large marge de man½uvre car la croissance reste dynamique. »

De fait, avec une hausse de PIB de 5,7% en 2010, de 7,5% au dernier trimestre en glissement ­annuel -le meilleur score de mémoire statistique-, après une sévère récession de 5,3% en 2009, le pays, qui tient à rester hors de la zone euro, fait office de «tigre nordique», qui caracole dans le peloton de tête des performances européennes. À la différence de la locomo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant