Horner parle de l'intérêt d'Audi, Mateschitz menace encore

le
0
Horner parle de l'intérêt d'Audi, Mateschitz menace encore
Horner parle de l'intérêt d'Audi, Mateschitz menace encore

Alors que la rumeur d'un rachat de l'écurie Red Bull Racing par le groupe Volkswagen est revenue, Christian Horner a confirmé l'intérêt du groupe allemand, mais assure que rien n'est encore fait. Le grand patron de Red Bull, Dietrich Mateschitz a, lui, une nouvelle fois menacé de se retirer de la F1.

A la recherche d’un moteur compétitif en vue de la saison 2016 alors que le divorce avec Renault est quasiment consommé, Red Bull Racing n’a pas énormément de solutions. Le moteur Honda ne fonctionne pas et construire son propre moteur n’est pas un gage de réussite. Si la piste la plus vraisemblable reste un contrat de fourniture moteur avec Ferrari, qui est ouvert à cette possibilité, une rumeur lancée par Eddie Jordan le week-end dernier à Singapour ouvre une autre voie : un rachat de l’écurie par le groupe Volkswagen, qui ferait son entrée, tant attendue, en F1.

Le projet VW pourrait prendre plusieurs années à mûrir

Christian Horner, le patron de l’écurie Red Bull Racing, a confirmé l’intérêt du groupe Volkswagen, et de sa marque Audi, pour la F1, sans confirmer l’état d’éventuelles tractations, ou même leur existence. « Je crois que c’est excellent que Volkswagen montre un intérêt pour la F1. Mais c’est de la pure spéculation pour le moment, a déclaré le patron de l’écurie autrichienne. Même s’ils étaient décidés à s’engager en F1, il y a un minimum de deux à trois ans pour être capable de produire un moteur compétitif. » Reste qu’avec la polémique qui entoure depuis peu la marque allemande, et le temps nécessaire pour développer un moteur compétitif, une entrée de VW ne serait pas prévue pour, au moins, la saison 2018.

Mateschitz hausse le ton et menace à nouveau de partir

Alors que Christian Horner assure que les discussions avec Ferrari sont en cours, un éditorial du magazine SpeedWeek, qui appartient au groupe Red Bull, va dans l’autre sens et assure que si Ferrari ne fournit pas un moteur égal à celui de la Scuderia, tant Red Bull Racing que la Scuderia Toro Rosso quitteront la F1 dès la saison 2015 terminée. « Pour ceux qui ont attentivement entendu ce que Dietrich Mateschitz et Helmut Marko ont récemment dit et qui interprètent correctement ces propos, un scenario clair émerge : Red Bull Racing et la Scuderia Toro Rosso vont quitter la F1 après la saison 2015. Red Bull ne veut pas un moteur client qui soit 30 à 40 chevaux moins puissant et qui puisse être manipulé par le constructeur si l’équipe cliente devient trop menaçante pour l’équipe d’usine. Red Bull est prête à continuer en F1 si et seulement si Ferrari a la volonté de fournir de véritables moteurs d’usine au même niveau que ceux utilisés par Vettel et Räikkönen. » A voir ce que Maranello va décider...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant