Horama lève 4 millions d'euros auprès d'Omnes Capital, Sham Innovation Santé et GO Capital

le
0

(AOF) - Horama, un des spécialistes de la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques en ophtalmologie, annonce une levée de fonds " Série A " de 4 millions d'euros auprès d'un syndicat de trois fonds d'investissement : Omnes Capital, le fonds Sham Innovation Santé conseillé par Turenne Capital et GO Capital (au travers son fonds GO Capital Amorçage). Cette levée contribuera à accélérer les développements notamment de deux produits, HORA-PDE6B et HORA-RLPB1, et à renforcer les équipes d'Horama.

Horama, créée en mars 2014, est une société dédiée à la thérapie génique pour le traitement de rétinopathies pigmentaires héréditaires, des pathologies ophtalmiques orphelines. La société rassemble des compétences de scientifiques experts reconnus sur la scène internationale dans le domaine de la thérapie génique en ophtalmologie. Son ambition est de ralentir la perte de la fonction visuelle, voire de l'améliorer en injectant un vecteur viral spécifique basé sur les virus adéno-associés (AAV). L'équipe des scientifiques fondateurs d'Horama (Nantes et Montpellier) est d'ailleurs la première en France à avoir réalisé, dès 2011, un essai clinique de thérapie génique appliquée à l'ophtalmologie.

" Nous nous réjouissons de contribuer aux efforts de développement par Horama de traitements adressant des maladies orphelines en ophtalmologie, avec pour ambition que la société devienne un acteur incontournable de la thérapie génique dans ce domaine. Cet investissement confirme notre stratégie de soutenir des équipes de qualité au sein de jeunes sociétés innovantes à fort contenu technologique, afin d'amener aux patients de nouvelles solutions thérapeutiques ", souligne Bruno Montanari, directeur associé, Omnes Capital.

Horama développe des traitements reposant sur des vecteurs dérivés d'un virus adéno-associé recombinant (rAAV) et permettant de ralentir la perte de la fonction visuelle dans le cas de dystrophies rétiniennes, voire de l'améliorer.

5,1 millions de personnes dans le monde sont atteintes de dystrophies rétiniennes, maladies génétiques rares causant progressivement la perte totale de vision. A ce jour, près de 200 gènes sont identifiés comme étant responsables de dystrophies rétiniennes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant