Hôpitaux : les internes en grève pour une réduction du temps de travail

le
11
Hôpitaux : les internes en grève pour une réduction du temps de travail
Hôpitaux : les internes en grève pour une réduction du temps de travail

Les étudiants en médecine, ceux qu'on appelle les internes, se plaignent d'être corvéables à merci. Et pour demander la réduction de leur temps de travail, les jeunes blouses blanches se mobilisent ce lundi. En 2013, Bruxelles avait mis la France en demeure de se conformer au droit européen, qui impose un temps de travail hebdomadaire de 48 heures maximum. Or, selon une enquête nationale menée par le principal syndicat des internes en médecine (ISNI), ils travaillent en moyenne 60 heures par semaine. D'autres études ont montré que plus de 65 % des internes en stage hospitalier travaillaient plus de 50 heures hebdomadaires.

Dans certains cas extrêmes, ces étudiants peuvent même faire jusqu'à 90 heures par semaine pour un stage aux urgences ou en chirurgie... De surcroit, si, depuis 2002, un repos de sécurité de 11 heures est obligatoire à l'issue de chaque garde de nuit, les enquêtes démontrent que cette obligation n'est pas suffisamment respectée dans les hôpitaux.

Depuis un an, ce dossier a été pris en main par le ministère de la Santé. «Il n'est plus acceptable que les internes soient corvéables à merci», avait reconnu Marisol Touraine, la ministre de la sante, le samedi 26 octobre 2013.

Sauf que, depuis cette date, les réunions entre les intéressés et le ministère n'ont toujours pas permis d'obtenir un consensus. Le ministère a proposé de réduire de 11 à 10 demi-journées par semaine les obligations de service des internes et proposé une pause de 15 minutes par demi-journée de travail. Mais pour les internes, ce projet est jugé «inapplicable et dangereux» et risque d'entraîner, selon eux, à terme des fermetures d'hôpitaux en raison du manque d'effectifs. «L'InterSyndicat n'est pas dupe du jeu d'équilibriste ministériel tentant de ne rien changer sur le temps de travail des internes tout en essayant de répondre, sur le papier, aux exigences de Bruxelles», explique un communiqué de l'ISNI, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 17 nov 2014 à 10:41

    Ca me fait penser à cette anesthésiste ivre qui a intubé un patient dans l'œsophage, facile de dire qu'elle inapte...mais vous en trouverez à n'importe quelle heure de la nuit, à jeun et apte au boulot .......

  • frk987 le lundi 17 nov 2014 à 10:35

    Alors concrètement comment tiennent-ils le coup...alcool, médoc et drogue...c'est ça la réalité.....que personne ne veut voir en face.

  • noterb1 le lundi 17 nov 2014 à 09:57

    @M4189758 ... j'ai grand peur que vous ne mélangiez tout , cela peut arriver quand on ne connait pas les bien choses . Les 35 heures n'ont malheureusement rien à voir avec le problème des services des internes .

  • noterb1 le lundi 17 nov 2014 à 09:54

    je n'aime pas le genre de réflexion comme celle de SQUAL72 qui ne sont que des provocations . Pour moi il est impossible que quelqu'un qui réfléchit un instant puisse porter de tels jugements . A moins que ...

  • lorant21 le lundi 17 nov 2014 à 09:54

    C'est aussi le problème du temps de présence et du temps de travail. La garde, ce n'est pas que tu travail, c'est presque de l'astreinte. mais c'est compliqué.

  • M2614138 le lundi 17 nov 2014 à 09:53

    C est vrai que bien souvent ils dont traités pire que des esclaves pour un salaire de misère et personne ne dit rien. Évidemment il n y a pas la cgt !

  • frk987 le lundi 17 nov 2014 à 09:24

    La différence Squal72, c'est qu'une erreur professionnelle a rarement pour cause d'envoyer quelqu'un au cimetière. C'est là la différence entre la médecine et les autres professions.

  • squal72 le lundi 17 nov 2014 à 09:10

    ils commencent a peine à bosser qui râlent déjà sur leur nombre d'heure !!! Si j'avais compté mes heures, je ne serais sans doute pas là où je suis actuellement !!! génération de fainéants !!!!

  • frk987 le lundi 17 nov 2014 à 09:09

    La folie des gardes en chirurgie, du vendredi 17h au lundi 08h00, on marche sur la tête.Le pauvre gus opéré en urgence le lundi à 3h00 du mat......

  • M6695204 le lundi 17 nov 2014 à 09:01

    Dix demi journée par semaine,il va falloir m'expliquer