Hôpitaux et cliniques mécontents de leur budget

le
0
Les montants versés par la Sécu aux établissements de santé, pour chaque acte qu'ils réalisent, vont baisser cette année. Une évolution qui sera compensée par une hausse de l'activité, selon le ministère de la Santé.

Les hôpitaux et cliniques privées devront-ils se serrer la ceinture eux aussi en 2013? Le gouvernement a dévoilé jeudi des tarifs 2013 en baisse pour les hôpitaux et établissements de santé publique et les cliniques privées . Il ne s'agit pas des sommes que les patients paient de leur poche mais des montants versés par la Sécu aux établissements de santé, pour chaque acte qu'effectuent ces derniers. Le secteur public voit les siens diminuer de 0,84 % et le privé, de 0,21 %.

Le ministère de la Santé insiste: ce n'est pas là un plan de rigueur pour les hôpitaux. En effet, ces baisses seront compensées par une hausse de l'activité du secteur, prévoit le gouvernement. Au total, les ressources des établissements de santé progresseront en 2013 de...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant