Hôpital pour enfants dévasté par une explosion au gaz à Mexico

le
0

(Bilan actualisé, précisions, pape) MEXICO, 30 janvier (Reuters) - L'explosion d'un camion transportant du gaz a dévasté la majeure partie d'un hôpital pour enfants jeudi dans la banlieue ouest de Mexico, faisant trois morts et des dizaines de blessés tandis que plusieurs nourrissons étaient retrouvés vivants dans les décombres. Une femme et un enfant ont trouvé la mort dans l'accident, a précisé le maire de la capitale mexicaine, Miguel Angel Mancera. S'exprimant à la télévision nationale, le ministre de la Santé de la ville de Mexico a indiqué qu'un autre enfant était mort et que plus de 70 personnes étaient blessées. Plusieurs bébés ont été retrouvés en vie sous les gravats tandis que les sauveteurs continuaient les recherches. Une centaine de personnes se trouvaient à l'intérieur de l'hôpital au moment de l'explosion, a indiqué un responsable de la ville. Une fuite dans un tuyau du camion, qui était en train de remplir les réservoirs de l'hôpital, est sans doute à l'origine de l'explosion. Selon le maire de Mexico, une tentative a été faite pour stopper la fuite, mais sans succès. Trois personnes, dont deux hospitalisées, devraient être entendues par les enquêteurs pour répondre de leur rôle éventuel dans cet accident. De nombreux secteurs de Mexico ne sont pas reliés au gaz et se font livrer par camion. Le président Enrique Pena Nieto a présenté ses condoléances sur Twitter tandis que le pape François, via le même réseau, appelait à prier pour les victimes et leurs familles. (Lizbeth Diaz et Joanna Zuckerman Bernstein, avec Anahi Rama et Michael O'Boyle; Eric Faye, Guy Kerivel et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant