Hôpital : la mise en garde des renseignements généraux

le
27
Hôpital : la mise en garde des renseignements généraux
Hôpital : la mise en garde des renseignements généraux

C'est une note confidentielle datée du 5 mars. Elle a été rédigée par le service central du renseignement territorial du ministère de l'Intérieur, constitué de policiers et de gendarmes. Un « état des lieux » des services d'urgences des hôpitaux à « diffusion restreinte ». Il a été adressé aux plus hautes autorités (présidence de la République, Premier ministre, ministères de la Santé et de l'Intérieur) et pourrait bien révéler le prochain gros dossier de la ministre de la Santé.

« Le service des urgences malade d'un engorgement massif », est-il ainsi écrit en tête du premier paragraphe. Au point, précise la note, que « selon les syndicats, ce secteur semble au bord de l'implosion ».

Pas question de salaires, dans cette analyse, mais de la mise en lumière d'une dégradation des conditions de travail qui a déjà fait naître ici et là des mouvements de grève. Le plus souvent, la réduction du nombre de lits -- pourtant en nombre élevé en France comparé à nos voisins européens -- est évoquée comme contribuant, selon la note, à « saturer les services hospitaliers d'urgence ainsi que les unités d'hospitalisation de courte durée, en particulier avec les patients âgés ».

Ce document, que notre journal s'est procuré, cite ainsi les cas des hôpitaux de Lens (Pas-de-Calais), en grève depuis le 18 février, d'Orléans-la-Source (Loiret), où l'ensemble du personnel paramédical des urgences est en grève illimitée depuis le 1 er mars. Les cas du Mans (Sarthe), de Roanne (Loire) sont également évoqués... Sans compter la saturation des hôpitaux consécutive à la récente épidémie de grippe. A titre d'exemple, dans la région Poitou-Charentes, celle-ci n'a épargné « aucun des hôpitaux, que ce soit à Poitiers, Angoulême, La Rochelle, Niort ou encore Thouars ».

Et la note de mettre en garde contre un risque social : « Compte tenu de la fragilité économique des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • indyta le dimanche 22 mar 2015 à 09:40

    12000 deces en janvier 2015 pour la grippe!

  • indyta le dimanche 22 mar 2015 à 09:38

    quand j ecris depenses incoherentes,je fais le rapprochement avec les difficultes rencontres dans l Hopital qui est ungouffre financier public,evidemment,car si elle ne l etaient pas, il n y aurait pas ces soucis CQFD

  • indyta le dimanche 22 mar 2015 à 09:36

    on connait tous l anedocte,l armee qui fait tourner les moteurs 24h/24h pour justifier des depenses...idem ici,meme si le probleme a d autres sources..

  • indyta le dimanche 22 mar 2015 à 09:34

    beaucoup de services ,hospitaliers, comme ailleursn=, d ailleurs sans la fonction publique, veulent gonfler leurs activites,pour avoir plus de credits, et cela ne revient que tres peu au personnel, je veux signifier les embauches, car le personnel soignant est sacrifie en lieu e t place de depenses incoherentes...

  • M7097610 le mardi 10 mar 2015 à 10:17

    vmcfb, l'hopital s'impose avec la grippe de cette année pour des complications respiratoires. Il y a eu une centaine de morts tout de même, et pas seulement des vieux !

  • vmcfb le mardi 10 mar 2015 à 10:15

    Il va falloir s'y habituer: faire plus avec moins; et pour le personnel médical, il ne sert à rien de garder des patients qui ont la grippe: il n'y a pas de remède contre les grippes virales. Il suffit de renvoyer les patients chez eux..cela devrait alléger le service.

  • MIKE3000 le mardi 10 mar 2015 à 10:00

    Un ami pharmacien me disait que les détenteurs de la "fameuse" CMU se croyaient prioritaire dans les pharmacies et faisaient des scandales pour passer devant tous le monde, dans les services d'urgences, il faut voir la faune qui s'y trouve, vous vous croiriez à Bab El Oued! ...!

  • M7097610 le mardi 10 mar 2015 à 09:40

    on envoie des militaires à l'étranger apprendre les bonnes manières occidentales alors que les besoins sont sur le territoire français... Qu'on s'occupe de nos affaires et non de celles des autres ! Une fois de plus, de Gaulle avait compris cela mais nos enarques non ...

  • pierry5 le mardi 10 mar 2015 à 09:33

    Un petit jus d'orange pressé tous les matin et les 3/4 des problèmes dus à la grippe sont résolus.

  • c.debarg le mardi 10 mar 2015 à 09:18

    comme par hasard le le microbe dela grippe a muté cette année , on a dépensé des millions pour vacciner les français pour rien , bien au contraire , on leur a injecté la grippe et maintenant il faut soigné une grippe que beaucoup de gens aurait passé a travers ,