Hongrie : la marche à pied "pour l'Autriche" d'un millier de migrants

le
0
La Hongrie, l'un des principaux pays de transit en Europe centrale, a vu arriver quelque 3 300 nouveaux migrants pour la seule journée de jeudi.
La Hongrie, l'un des principaux pays de transit en Europe centrale, a vu arriver quelque 3 300 nouveaux migrants pour la seule journée de jeudi.

Plus d'un millier de migrants ont quitté vendredi en début d'après-midi la gare principale de Budapest pour tenter de se rendre à pied "en Autriche", après la suspension mardi des liaisons ferroviaires internationales par les autorités hongroises. Les migrants, qui, pour certains, étaient bloqués dans la capitale hongroise depuis plusieurs jours, ont indiqué vouloir se rendre à pied jusqu'à la frontière autrichienne, située à environ 175 km, alors que Budapest a multiplié les tentatives de les transférer contre leur gré dans des camps de premier accueil.

Les migrants, parmi lesquels des enfants et des personnes en fauteuil roulant, ont traversé l'un des principaux ponts sur le Danube sans être inquiétés par les forces de l'ordre. La Hongrie, l'un des principaux pays de transit en Europe centrale, a vu arriver quelque 3 300 nouveaux migrants pour la seule journée de jeudi, a indiqué le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés vendredi.

Législation anti-migrants renforcée

Face à cet afflux sans précédent de réfugiés, le Parlement hongrois a renforcé vendredi sa législation anti-migrants. Proposée par le gouvernement du Premier ministre populiste Viktor Orban, la nouvelle législation renforce notamment les possibilités de déploiement de l'armée aux frontières et rend l'immigration illégale passible de trois ans de prison.  Adopté en urgence et à une large majorité de 140 voix contre 33, l'ensemble de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant