Hongrie-L'armée pourrait intervenir à la frontière après le 15/9

le
1

BUDAPEST, 5 septembre (Reuters) - La police hongroise sera déployée à la frontière sud du pays après le 15 septembre pour enrayer l'afflux de réfugiés et l'armée sera également mise à contribution si le parlement donne son feu vert à cette proposition du gouvernement, a annoncé samedi le Premier ministre Viktor Orban. "Le grand changement interviendra après le 15 septembre (...) et nous mettrons la frontière sous contrôle petit à petit. Nous enverrons la police, puis, si nous obtenons l'aval du Parlement, nous déploierons l'armée. "Il ne s'agit pas de 150.000 (migrants), que certains veulent répartir sur la base de quotas, ni de 500.000, chiffre que j'ai entendu à Bruxelles, ce sont des millions, puis des dizaines de millions, parce que l'afflux d'immigrants est sans fin", a ajouté le chef du gouvernement. (Balazs Koranyi, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nanard83 le samedi 5 sept 2015 à 14:54

    Si la Hongrie bloque définitivement , tous passeront par l'Italie ou l'Espagne , je n'en dit pas plus