Hongkong veut limiter l'immigration chinoise

le
0
Des mesures sont prises pour réduire le droit de séjour permanent sur le territoire autonome.

Les bébés chinois sont personae non gratae à Hongkong. Mardi, le futur chef de l'exécutif hongkongais, Leung Chun-ying, élu le mois dernier grâce au soutien de Pékin, n'a pas mâché ses mots en annonçant à la télévision hongkongaise l'interdiction prochaine de l'accès des maternités locales aux Chinoises du continent ainsi que la suppression de l'octroi automatique aux enfants chinois nés à Hongkong du droit de séjour permanent sur le territoire autonome.

Des mesures visant à faire cesser l'afflux incessant de femmes enceintes chinoises dans l'ancienne colonie britannique qui, sous prétexte de vouloir bénéficier de meilleures conditions sanitaires, cherchent à obtenir un permis de résidence donnant accès au système capitaliste hongkongais et à des libertés encore inconnues en Chine continentale. «Si certaines ont réservé une place et se préparent à accoucher ici l'an prochain, je les préviens que leurs enfants n'auront pas le droit de résider à Hongkon

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant