Hongkong commémore sa rétrocession à la Chine

le
0
Lors de ce quinzièmeanniversaire amer, la venue du président chinois Hu Jintao a donné lieu à de grandes manifestations.

Quinze ans après le départ du dernier gouverneur de Hongkong, Chris Patten, et l'apparition du drapeau rouge étoilé de la République populaire de Chine sur l'ancienne colonie britannique, le 1er juillet 1997, Hongkong a célébré en grande pompe ce week-end l'anniversaire de sa rétrocession à la «mère patrie» chinoise, en présence du président chinois Hu Jintao. Des défilés et spectacles chinois populaires ont animé la place financière asiatique, sans que toutefois les sept millions d'habitants expriment un réel enthousiasme à propos du retour de leur territoire dans le giron chinois communiste. Défiant le pouvoir central, des milliers de manifestants sont descendus dans les rues au nom de la défense de la démocratie, encadrés par un important dispositif de sécurité.

À plusieurs reprises Hu Jintao a affirmé aux Hongkongais vouloir préserver l'autonomie de leur «région administrative spéciale», alors que ce 1er juillet marquait aussi la prise de fonction

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant