Hong Kong-Projet de marche vers le domicile du chef de l'exécutif

le
0

HONG KONG, 22 octobre (Reuters) - Des manifestants pro-démocratie prévoient de marcher jusqu'au domicile du chef de l'exécutif hongkongais soutenu par Pékin mercredi, au lendemain de l'échec des négociations entre les représentants de la contestation étudiante et les autorités locales. Après un mois d'occupation des rues de l'ancien territoire britannique, la situation semble toujours dans l'impasse même si le chef de l'exécutif, Leung Chun-ying, a évoqué mardi devant des journalistes une commission chargée de désigner les candidats aux élections de 2017 "plus démocratique". Les contestataires, qui veulent pouvoir élire leur prochain dirigeant au suffrage universel et dénoncent la volonté qu'ils prêtent à Pékin d'imposer un candidat à sa botte, n'ont pas été convaincus par cette modeste concession. D'autant que dans la soirée de mardi, les discussions entre représentants des autorités et étudiants, retransmises en direct à la télévision, n'ont donné lieu à aucun rapprochement des positions. ID:nL6N0SG3OD "Je vais participer à la marche cet après-midi (mercredi)pour exprimer mon mécontentement" a réagi Kelvin Kwan, un manifestant de 29 ans qui a passé la nuit dans les rues du quartier de Mong Kok. Pour se faire entendre, certains protestataires veulent marcher en direction du domicile de Leung Chun-ying. "Je crois qu'il est temps d'envisager de durcir le mouvement en occupant davantage de sites pour faire monter la pression sur le gouvernement", a expliqué Andy Lau, un étudiant de 19 ans. (Donny Kwok et Diana Chan; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant