Hong Kong-Marche étudiante vers la résidence du chef de l'exécutif

le
0

HONG KONG, 25 septembre (Reuters) - Plusieurs centaines d'étudiants ont marché jeudi en direction de la résidence officielle du chef de l'exécutif hongkongais, Leung Chun-ying, en demandant à être reçu pour évoquer les tensions dans l'ex-colonie britannique concernant l'avenir de la démocratie. L'ultimatum de 48 heures fixé par les étudiants à Leung, qui suit la ligne de Pékin, ayant expiré, ils ont décidé de marcher sur sa résidence sans demander à la police d'autorisation de manifester sur cet itinéraire. Hong Kong a été rétrocédé à la Chine en 1997 en tant que "région administrative spéciale" dotée, en vertu du principe "un pays, deux systèmes", d'un degré élevé d'autonomie et de libertés dont les Chinois du continent ne bénéficient pas. En août, cependant, les autorités chinoises ont refusé que les Hongkongais puissent élire librement leur prochain dirigeant et ont affiché leur intention de limiter les candidatures aux seules personnalités favorables à Pékin. Ces quatre derniers jours, plusieurs milliers d'étudiants, dans 24 universités, ont observé un boycottage des cours, à l'appui de leurs revendications en faveur d'une démocratie réelle et pour refuser tout "simulacre" d'élections à la chinoise. Leur mouvement devrait culminer le 1er octobre (jour de la fête nationale chinoise) par un blocus des voies d'accès au quartier financier, ce qui serait l'un des actes de désobéissance civile les plus importants jamais organisés dans la ville. (Yimou Lee, Clare Baldwin et Diana Chan; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant