Hong Kong-Heurts entre manifestants pro-démocratie et pro-Pékin

le
0

HONG KONG, 3 octobre (Reuters) - Des heurts ont éclaté vendredi entre les manifestants pro-démocratie qui occupent depuis plusieurs jours une partie du centre de Hong Kong et des partisans de Pékin qui voulaient démonter leurs tentes et leurs barricades, a constaté un journaliste de Reuters. Une cinquantaine de policiers anti-émeute ont formé un cordon entre manifestants rivaux à Mong Kok, près du quartier commerçant de Tsim Sha Tsui à Kowloon, la partie continentale de l'ancienne colonie britannique. Des témoins ont parlé de blessés mais aucun bilan précis n'a pu être établi. Les contre-manifestants ont accusé les protestataires, en grande partie des étudiants, de perturber leur vie quotidienne en les empêchant de se rendre au travail. "J'ai deux enfants", a crié l'un d'eux. "Ce n'est pas la démocratie, ce n'est pas ce que nous voulons. La police de Hong Kong est trop gentille. Vous êtes étudiants, est-ce que vous allez m'aider à nourrir à ma famille ?" Les manifestants pro-démocratie réclament notamment que le prochain dirigeant hongkongais soit élu au suffrage universel direct en 2017, ce que refuse Pékin. John Tsang, le secrétaire aux Finances de Hong Kong, a mis en garde vendredi les protestataires contre les dommages "durables" que la poursuite de leur mouvement pourrait causer à l'île en faisant fuir les investisseurs, même si l'activité du secteur des services financiers n'ont jusqu'à présent pas été perturbés. La Bourse de Hong Kong, fermée mercredi et jeudi pour la fête nationale chinoise, a terminé vendredi en hausse de 0,6% mais accuse sur les trois séances de cette semaine écourtée un repli de 2,6% .HSI . (Yimou Lee, avec Michelle Price; Tangi Salaün pour le service français, édité par Marc Angrand)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant