Hong Kong-Des partisans de la réforme dans la rue avant le vote

le , mis à jour à 07:12
0

HONG KONG, 18 juin (Reuters) - Plusieurs centaines de partisans des autorités de Pékin se sont rassemblés jeudi devant les bâtiments du gouvernement de Hong Kong alors que les débats reprenaient sur la réforme électorale contestée par une partie de la population. La réforme, présentée par le gouvernement central de Pékin en août dernier et soutenue par l'exécutif de Hong Kong, introduit le vote au suffrage universel pour le prochain chef de l'exécutif de l'ancienne colonie britannique, mais seuls les candidats retenus par Pékin pourront se présenter. Les opposants à la réforme veulent une véritable élection démocratique, conformément à la promesse de Pékin lors de la restitution du territoire à la Chine en 1997. Les manifestations des pro-démocratie ont commencé dimanche dernier. Les débats sur la réforme ont commencé mercredi et le vote du Conseil législatif est prévu vendredi. De nombreux partisans du régime communiste en place à Pékin sont également descendus dans la rue pour montrer leur opposition aux partisans de la démocratie. Des centaines de policiers ont été déployés autour des bâtiments publics. Les autorités veulent éviter une répétition des manifestations de l'an dernier. Des dizaines de milliers de personnes campaient dans la rue, ce qui avait conduit à la paralysie de plusieurs quartiers de la ville. Les Etats-Unis ont demandé que Hong Kong ait un véritable choix. "Comme nous l'avons déjà dit, la légitimité du chef de l'exécutif sera fortement accrue s'il est choisi via le suffrage universel et si les habitants de Hong Kong disposent d'un choix significatif de candidats", a déclaré à Washington Alistair Baskey, porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison blanche. (Donny Kwok avec Farah Master, Venus Wu et David Brunnstrom à Washington; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant