Hong Kong : au coeur des manifestations

le
0
Les manifestants pro-démocratie se tiennent en alerte, avant une grande manifestation devant le siège du gouvernement de Hong Kong, le mardi 2 octobre.
Les manifestants pro-démocratie se tiennent en alerte, avant une grande manifestation devant le siège du gouvernement de Hong Kong, le mardi 2 octobre.

À Hong Kong, la tension est brusquement montée jeudi soir après l'avertissement lancé par les autorités aux manifestants pro-démocratie, sommés de se disperser, et le transport par la police de caisses de balles en caoutchouc qui faisait craindre un épilogue violent. Aux leaders étudiants de la "révolution des parapluies", qui exigent la démission du chef de l'exécutif avant minuit, le gouvernement a en effet répondu par la fermeté et a lancé un appel à la fin du mouvement qui sonne comme un ultime avertissement.

Lire aussi l'analyse de notre envoyé spécial à Hong Kong : le dilemme de Xi Jinping

Pourtant, jusqu'à présent, les manifestations étaient restées pacifiques, sans heurts violents. Ce que nous décrivait encore il y a quelques minutes Stephen Lai, un citoyen hongkongais venu prêter main-forte aux étudiants depuis la première heure. Vers 18 heures - heure de Hong Kong -, Le Point.fr a pu le joindre par Skype alors qu'il rejoignait le rassemblement à Causeway Bay, l'un des principaux lieux de manifestation de la ville.

Il nous décrit en temps réel ce qu'il voit, les pancartes qui sont accrochées dans la rue, les petits stands de fortune qui ont été montés au jour le jour pour subvenir aux besoins des protestataires. Lors de notre conversation, la police est invisible, mais les manifestants ont, par peur, érigé des barricades recouvertes de slogans revendicatifs.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant