Hong Kong-Amnesty demande la libération de 76 détenus en Chine

le
0

PEKIN, 7 novembre (Reuters) - Amnesty International a appelé vendredi la Chine à libérer 76 personnes détenues en Chine continentale pour avoir soutenu les manifestants pro-démocratie de Hong Kong, avant le début du sommet de l'Apec la semaine prochaine à Pékin. Le président américain Barack Obama, son homologue chinois Xi Jinping et le Premier ministre japonais Shinzo Abe sont attendus au forum de Coopération pour l'Asie-Pacifique (Apec) qui se tient les 10 et 11 novembre dans la capitale chinoise. Des réunions préparatoires ont d'ores et déjà lieu. "Les dirigeants de l'Apec doivent rompre leur récent silence sur la répression à l'encontre des militants chinois du continent qui expriment leur soutien aux manifestants pro-démocratie de Hong Kong", a déclaré Roseann Rife, directrice de recherche pour l'association de défense des droits de l'homme en Asie de l'Est. "Les dirigeants doivent saisir cette occasion pour parler et demander au président Xi de faire en sorte que tous ceux qui sont détenus seulement pour avoir exercé leur droit à la liberté d'expression et de réunion pacifique soient libérés immédiatement et sans condition", a-t-elle ajouté. Le gouvernement chinois a renforcé les mesures de sécurité en prévision du sommet. Certaines figures de la contestation, notamment le célèbre dissident Hu Shigen, ont été contraintes de quitter la ville, souligne Amnesty. "La dernière vague de détention fait partie d'une attaque concertée contre les libertés fondamentales depuis l'arrivée au pouvoir du président Xi. Cela fait des récentes déclarations de Xi selon lesquelles la règle de droit et les droits humains seront pleinement respectés en Chine d'ici 2020 une mascarade", ajoute la chercheuse. (Ben Blanchard; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant