Honeywell et United Technologies discutent fusion

le , mis à jour à 20:21
0
UNITED TECHNOLOGIES ET HONEYWELL PARLENT FUSION
UNITED TECHNOLOGIES ET HONEYWELL PARLENT FUSION

(Reuters) - Les conglomérats américains Honeywell et United Technologies Corp (UTC), spécialisés dans l'aéronautique et le bâtiment, ont engagé des discussions en vue d'une fusion, ce qui pourrait donner naissance à un groupe pesant plus de 90 milliards de dollars (81,71 milliards d'euros) de chiffre d'affaires, rapporte lundi CNBC, citant des sources.

Ces discussions, à l'initiative de Honeywell, se sont tenues au cours des deux dernières semaines et elles ont porté sur une transaction qui, si elle se concrétisait, verrait les actionnaires d'UTC empocher une prime, essentiellement en actions avec un complément en numéraire, rapporte CNBC.

Le titre UTC prenait 6,75% à 94,20 dollars vers 19h05 GMT à Wall Street tandis que celui de Honeywell cédait 0,46% à 106,78 dollars.

United Technologies, qui fabrique entre autres les moteurs d'avions Pratt & Whitney et les ascenseurs Otis, affichait une capitalisation boursière de 73,80 milliards de dollars au cours de clôture de vendredi.

Honeywell, qui fabrique des composants pour l'industrie aérospatiale ou encore des systèmes de contrôle et d'automatisation dans le bâtiment, présentait pour sa part une capitalisation de 82,55 milliards de dollars.

CNBC souligne qu'un accord n'est pas certain à l'issue de ces discussions et qu'UTC pourrait notamment nourrir des inquiétudes quant à un possible avis négatif des autorités de la concurrence.

Un porte-parole d'UTC, John Moran, a refusé de s'exprimer sur le sujet tandis que Honeywell n'a pas répondu dans l'immédiat aux sollicitations de Reuters.

(Ankit Ajmera et Arunima Banerjee à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant