Honda veut repousser l'âge de la retraite de ses salariés au Japon

le
0
    TOKYO, 30 novembre (Reuters) - Honda Motor  7267.T  a 
l'intention de repousser de 60 à 65 ans l'âge de la retraite de 
ses salariés dans ses usines au Japon pour tenter de retenir ses 
troupes plus longtemps dans un contexte de diminution de la main 
d'oeuvre. 
    Le troisième constructeur automobile japonais a annoncé 
mardi que dans le cadre de ce projet, les salariés travaillant 
au-delà de 60 ans gagneraient environ 80% de leur salaire de 
base et bénéficieraient d'autres avantages. 
    Actuellement, Honda réembauche ses salariés âgés de plus de 
60 ans à 50% de leur dernier salaire dans le cadre de contrats à 
court terme. 
    Honda a dit prévoir la mise en place de ce nouveau système 
d'ici mars 2017, une fois obtenu le feu vert des syndicats. 
    Les entreprises japonaises remanient leurs politiques dans 
la perspective d'une diminution d'environ un tiers à 87 millions 
de la population du pays en 2060, selon l'Institut national de 
recherche japonais sur la population et la sécurité sociale, le 
taux de mortalité étant supérieur au taux de natalité. 
    La population en âge de travailler au Japon a atteint un pic 
au milieu des années 1990 et a constamment baissé depuis, selon 
les statistiques du ministère de l'Intérieur. Selon les 
prévisions, la population active pourrait retomber à 44 millions 
en 2060, soit la moitié du pic atteint dans les années 1990. 
 
 (Naomi Tajitsu; Juliette Rouillon pour le service français, 
édité par Patrick Vignal) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant