Honda prévoit une chute de ses profits annuels

le
0
HONDA ANTICIPE UN BÉNÉFICE ANNUEL EN FORTE BAISSE
HONDA ANTICIPE UN BÉNÉFICE ANNUEL EN FORTE BAISSE

TOKYO (Reuters) - Honda a annoncé mardi une chute de 65% de son résultat d'exploitation trimestriel et prévoit une baisse de même ampleur pour l'ensemble de l'exercice 2011-2012, le constructeur ayant été plus affecté que ses concurrents par les catastrophes naturelles au Japon et en Thaïlande.

Le troisième constructeur automobile nippon a été le plus tardif à se relever des perturbations dans la chaîne de l'approvisionnement après le séisme et le tsunami de mars au Japon. Il a été en outre le seul à avoir eu une usine automobile inondée en Thaïlande.

En 2011, la production mondiale a diminué de 20% pour tomber à 2,909 millions de voitures, tombant sous la barre des trois millions pour la première fois en huit ans.

Pour l'exercice qui sera clos fin mars, Honda anticipe un résultat d'exploitation de 200 milliards de yens (deux milliards d'euros), en baisse de 65% par rapport à 2010-2011 et contre 283 milliards de yens attendus par le marché. Les résultats de Honda ont également été affectés par la hausse du yen face au dollar.

Le groupe anticipait encore 270 milliards de yens au mois d'août, avant de retirer sa prévision compte tenu de l'incertitude sur le redémarrage de la production en Thaïlande. Honda a pour habitude d'être prudent dans ses prévisions.

Le bénéfice d'exploitation du trimestre octobre-décembre se monte à 44,3 milliards de yens, contre 81,2 milliards attendus.

OPTIMISME AUX ÉTATS-UNIS

Honda a également annoncé une réduction de son objectif de ventes en volume pour cet exercice 2011-2012.

Le constructeur japonais prévoit désormais de vendre 3,150 millions de voitures dans le monde et non plus 3,435 millions, une prévision retirée à la suite des inondations en Thaïlande qui ont endommagé son usine sur place au mois d'octobre.

Honda espère toutefois reprendre la production dans son usine thaïlandaise fin mars et compte sur une normalisation de la production dans les autres usines asiatiques affectées par les inondations d'ici avril.

Le groupe, dont les résultats ont été soutenus pas son activité motos et par sa branche financière, table sur un bénéfice net en baisse de 60% à 215 milliards de yens.

Toutefois, face à la reprise progressive de la production du groupe au cours des derniers mois de 2011, les investisseurs focalisent leur attention sur le rebond attendu des ventes, Honda étant entré en phase de reconstitution de ses stocks.

Depuis le début de l'année, l'action Honda a connu la meilleure performance du secteur auto au Japon, avec un gain de 14,2% à la date de lundi, alors que l'indice sectoriel de Tokyo a pris 8,9%. Mardi, l'action a fini en baisse de 0,6% à 2.666 yens avant la publication des résultats trimestriels.

Néanmoins, les investisseurs craignent que Honda soit en perte de vitesse depuis les critiques concernant sa berline à succès, la Honda Civic, qui a été entièrement remodelée.

Dans un marché américain de plus en plus concurrentiel, Honda prévoit cependant une hausse de 25% ses ventes pour l'année calendaire 2012.

Les concurrents de Honda, Toyota et Nissan doivent publier leurs résultats trimestriels les 7 et 8 février.

Chang-Ran Kim; Danielle Rouquié et Juliette Rouillon pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant