Honda Jazz : une partition à achever

le
0
Honda Jazz
Honda Jazz

VERDICT CHRONO

Grande à l'intérieur, petite à l'extérieur, la Jazz est un monospace très astucieux, polyvalent et quasi idéal pour une petite famille. Il lui manque pourtant la version hybride qui ajouterait à son sens pratique élevé une dimension écologique bien dans notre époque.

CE QUI CHANGE

Depuis 2001, cette compacte, rivale désignée des Clio, 208, Fiesta et autres Yaris ou Polo, joue sa propre mélodie. Inattendue de la part de Honda qui est un petit constructeur question volumes, mais un grand constructeur passionné de mécanique et de nouvelles technologies. Loin de nous livrer son interprétation sportive de la berline comme il l'a fait de la Civic, il brode sur le thème du monospace, « minispace », devrait-on dire pour ce gabarit de 4 mètres. La Jazz a fait l'unanimité pour deux points forts : sa remarquable habitabilité et sa version hybride essence-électrique qui est la seule à faire pièce sur la version actuellement commercialisée à la Yaris.

 

Et voilà que pour cette nouvelle mouture, qui sillonne les routes de l'archipel nippon depuis deux ans déjà, Honda oublie purement et simplement sa version hybride et ne retient pour l'Europe que le thermique, avec un nouveau moteur 1.3 l à double cycle Otto et Atkinson. Le but, en passant de l'un à l'autre, est de rassembler le meilleur de deux mondes pour abaisser la consommation et conserver des performances convenables. Faute de diesel...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant