Honda avertit sur les marchés émergents, vise des ventes record

le
0
HONDA VOIT UN RALENTISSEMENT DES VENTES SUR LES MARCHÉS ÉMERGENTS
HONDA VOIT UN RALENTISSEMENT DES VENTES SUR LES MARCHÉS ÉMERGENTS

par Yoko Kubota

TOKYO (Reuters) - Honda a dit vendredi que la demande en voitures neuves faiblissait dans les marchés émergents, en particulier en Asie du Sud-Est, ce qui n'empêche pas le troisième constructeur automobile japonais de viser pour 2014 des ventes record de 4,5 millions de véhicules ou plus.

Le groupe a précisé que de nouveaux petits modèles lui permettraient de rester sur une bonne dynamique de croissance des ventes dans certains pays émergents clefs comme l'Indonésie et l'Inde malgré des signes d'essoufflement du marché dans son ensemble.

Takanobu Ito, directeur général de Honda, veut arriver à un total de six millions de voitures vendues en un an à la fin de l'exercice 2016-2017 contre 4,01 millions de véhicules livrés en 2012-2013.

Les livraisons dans les pays émergents doivent représenter la moitié de ce total de six millions, ce qui suppose un quasi-doublement des ventes dans ces marchés, où Honda a écoulé entre 1,6 et 1,7 million de véhicules en 2013.

"Nous avions imaginé une croissance soutenue en Inde, en Indonésie et en Thaïlande mais nous devons être un peu plus prudents", a cependant déclaré Tetsuo Iwamura, vice-président exécutif de Honda.

Les économies émergentes sont en effet fortement secouées, sur fond de craintes de ralentissement économique chinois, de dénouement progressif du programme d'assouplissement quantitatif de la Réserve fédérale américaine et de troubles politiques dans certains pays. Plusieurs devises de pays émergents, dont la Turquie, l'Afrique du Sud et l'Inde, ont décroché, obligeant certaines banques centrales à relever leurs taux directeurs ces derniers jours, ou à intervenir pour limiter les fluctuations.

IMPACT DE LA THAÏLANDE

Tetsuo Iwamura a ajouté qu'en raison de l'instabilité politique en Thaïlande, les ventes de Honda dans ce pays devraient reculer de 23% en 2014, à 163.000 véhicules.

Cette évolution explique notamment la révision à la baisse de la prévision de ventes mondiales de Honda pour 2013-2014, le groupe tablant désormais sur 4,385 millions d'unités contre 4,43 millions précédemment.

Il vise néanmoins une hausse de 50% de ses ventes en Inde sur l'année calendaire 2014, pays où il estime que le marché automobile dans son ensemble va reculer de 3%.

En Indonésie, où Honda voit le marché faire du surplace, le groupe entend doubler ses ventes.

Honda a plus que doublé son bénéfice net du troisième trimestre 2013-2014, à la faveur notamment des performances commerciales de la nouvelle version du modèle Fit, lancée en septembre au Japon.

Le résultat net du groupe sur les trois mois à fin décembre s'établit à 160,7 milliards de yens (1,16 milliard d'euros) contre 77,4 milliards un an plus tôt. Les analystes avaient néanmoins anticipé 172 milliards de yens selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Pour l'ensemble de l'exercice, à fin mars 2014, Honda a confirmé sa prévision d'un bénéfice net de 580 milliards de yens, niveau également en deçà du consensus, qui est de 603,4 milliards.

Aux Etats-Unis, Honda devrait en revanche atteindre sur l'année calendaire un record de ventes de 1,6 million de voitures, ce qui représenterait une hausse de 5% par rapport au total de 1,525 million de 2013, a souligné Tetsuo Iwamura.

Honda est le premier des trois grands constructeurs japonais à annoncer ses résultats trimestriels. Toyota, numéro un mondial du secteur, doit le faire le 4 février et Nissan, détenu à 43,4% par Renault, le 10 février.

Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant