Homosexualité à l'école : « Ne pas en faire une parole militante »

le
0
LE pédopsychiatre et psychanalyste Christian Flavigny estime que les « paroles militantes » n'ont pas leur place à l'école.

LE FIGARO. - Faut-il selon vous parler davantage d'homosexualité aux enfants?

Christian FLAVIGNY. - L'homosexualité est la question sociétale d'aujourd'hui. Légitimement, notre vie sociale veut rétablir le respect de la vie affective et sexuelle de chacun. Mais ce n'est guère la question de l'enfant. Ce qui l'intéresse, c'est la relation entre son papa et sa maman: qu'est-ce qui a animé leur rencontre, qui porta ma venue au monde, qu'est-ce qui en a fait le désir? La vie homosexuelle ne lui importe guère. Il se référera, là comme ailleurs, à l'opinion de ses parents: si ceux-ci respectent chaque manière de vie affective, l'enfant y souscrira. À condition que les adultes n'aillent pas jusqu'à prétendre que cette relation serait identique à l'union homme-femme au plan de la venue des enfants… Commenc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant