Hommage unanime à Erik Izraelewicz

le
0
Le directeur du journal Le Monde , décédé brutalement mardi, est salué comme un «grand directeur», rigoureux, intègre et indépendant.

Les hommages se sont multipliés au lendemain de la disparition brutale d'Erik Izraelewicz, le directeur du Monde. «Économiste réputé, professionnel reconnu et homme aussi exigeant que généreux», pour le président François Hollande, qui s'est exprimé officiellement dès la nuit dernière. «Le meilleur», dans un très dense et complet portrait dans Le Monde écrit par Sophie Gherardi, qui fut sa plus proche collaboratrice au Monde et à La Tribune.

Pour la Société des rédacteurs du quotidien du soir, qui salue un «grand directeur», Erik Izraelewicz était «un journaliste exemplaire, d'une très grande droiture morale». Parmi les hommages moins officiels mais tout aussi confraternels, innombrables dans les réseaux sociaux, «intègre», «rigoureux», «indépendant» et... «tristesse» sont les mots qui revi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant