Hommage de l'Eglise de France aux chrétiens d'Orient

le
0

(Actualisé avec conférence le 8 septembre à Paris) PARIS, 15 août (Reuters) - Les cloches des églises de dizaines de diocèses français ont sonné à midi samedi, jour de l'Assomption, en hommage aux chrétiens d'Orient persécutés, a-t-on appris auprès d'organisations de soutien à cette communauté. Des églises au Canada, en Belgique, en Suisse ou encore en Espagne se sont joints à cette initiative. L'archevêque de Paris, André Vingt-Trois, a soutenu cet appel. "Au coeur de l'été, il convient que nous prenions dans notre prière ceux qui ont été chassés de leurs terres ancestrales : les chrétiens de Syrie et d'Irak et du Proche et du Moyen-Orient sont les habitants antiques de ces terres devenus chrétiens grâce à la prédication apostolique", a-t-il écrit dans sa "Prière du 15 août" diffusée sur le site internet de son diocèse. Six mois après avoir provoqué une réunion du Conseil de sécurité sur ce thème, le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, présidera le 8 septembre à Paris une conférence internationale sur les victimes de violences ethniques et religieuses au Moyen-Orient, a annoncé le Quai d'Orsay. La situation des chrétiens d'Orient s'est aggravée depuis un an avec l'émergence de l'Etat islamique et la prise de Mossoul, en Irak, puis la progression des combattants djihadistes vers le Kurdistan irakien et les villes chrétiennes de la plaine de Ninive. Les chrétiens d'Irak, autrefois au nombre de 1,5 million, seraient moins de 500.000 aujourd'hui sur une population irakienne totale de 32 millions d'habitants, selon les chiffres du rapport 2013 du département d'Etat américain sur les libertés religieuses dans le monde. (Elizabeth Pineau)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant