Hommage aux cyberactivistes syriens

le
0
Depuis un an, ils témoignent au prix de leur vie et mobilisent contre Assad.

Elle s'est rebaptisée Jasmine. «En hommage à la révolution tunisienne du jasmin.» Un pseudo pour ne pas mettre sa famille en danger. Jasmine est née à Hama, il y a 27 ans. Elle préparait un diplôme de psychologie à l'université d'Alberta, au Canada, lorsque le printemps arabe a gagné la Syrie. Depuis, la jeune femme a mis sa vie privée entre parenthèses: ses études, son travail dans un centre pour enfants handicapés, l'envie de faire un bébé…

Un an tout juste après le début de l'insurrection, Jasmine est à Paris où

 

En hommage à l'ensemble des cyberactivistes des comités locaux de coordination de l'opposition syrienne, Reporter sans frontière a remis, lundi à Paris, à Jasmine (27 ans)  le prix du Net-citoyen 2012.
En hommage à l'ensemble des cyberactivistes des comités locaux de coordination de l'opposition syrienne, Reporter sans frontière a remis, lundi à Paris, à Jasmine (27 ans)  le prix du Net-citoyen 2012. Crédits photo : THOMAS SAMSON/AFP

 

l'organisation Reporters sans frontières (RSF), en partenariat avec Google, vient de lui remettre le prix du Net-citoyen 2012. Un hommage à l'ensemble des cyberactivistes des comités locaux de coo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant