Hommage au prêtre tué : polémique sur une phrase de l'homélie de Mgr Vingt-Trois

le , mis à jour à 17:07
7
Hommage au prêtre tué : polémique sur une phrase de l'homélie de Mgr Vingt-Trois
Hommage au prêtre tué : polémique sur une phrase de l'homélie de Mgr Vingt-Trois

L'homélie du cardinal André Vingt-Trois mercredi durant la messe d'hommage au père Jacques Hamel assassiné mardi matin a soulevé de nombreuses indignations. A Notre-Dame-de-Paris, mercredi soir, en présence du président de la République, François Hollande, de divers responsables politiques (Valls, Sarkozy,...), de religieux et de nombreux anonymes, le cardinal s'est indigné du «silence des élites devant les déviances des mœurs et légalisation des déviances».

 

Une phrase qui a été «live-tweetée» puis retirée par le diocèse de Paris et qui a créé la polémique sur le réseau social Twitter. Beaucoup y ont lu une allusion, jugée particulièrement déplacée en ces circonstances, au mariage homosexuel, dont le cardinal Vingt-Trois a été l'un des opposants les plus actifs au sein de l'épiscopat avant l'adoption de la loi Taubira en 2013.

 

De nombreuses personnalités politiques ont condamné les propos de Mgr Vingt-Trois à commencer par le conseiller régional d'Ile-de-France Jean-Luc Romero qui demande une clarification à l'homme d'église.

 

Je n'ose imaginer que @avingttrois pense aux #gays & au #mariagepourtous... Cela mériterait vraiment clarification. pic.twitter.com/eS5ESGmCoA

— Jean-Luc Romero (@JeanLucRomero) 27 juillet 2016

Pas d'ambiguïté pour la porte-parole du Parti socialiste, Corinne Narassiguin, qui se dit «effarée» par l'allusion du cardinal.

 

Effarée ! Dans son #homélie sur l'espérance face au terrorisme en hommage au père Jacques Hamel, @avingttrois a dénoncé le #mariagepourtous

— Corinne Narassiguin (@CorinneNara) 27 juillet 2016

 

Le Parti de Gauche s'est aussi indigné après ce «tweet homophobe».

 

Le PG fait part de son indignation  devant le tweet homophobe de @avingttrois. Répondons à la haine par l'union. pic.twitter.com/0G3yJxdbvV

— Parti de Gauche (PG) (@LePG) 28 juillet 2016

 

A droite, seule ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1903733 il y a 10 mois

    Ils sont toujours effarés ces gauchistes sauf devant les victimes d'attentats ou là ils font semblant.

  • mucius il y a 10 mois

    C'est sa liberté d'expression n'en déplaise aux censeurs de la bien-pensance.

  • mucius il y a 10 mois

    Les bobos sortent de leur trou. Depuis hier, ils guettaient en silence toutes les réactions des catholiques à la recherche d'une exploitation éventuelle. Ils sont bien plus virulents pour ces peccadilles que contre leurs amis les musulmans.

  • kurki il y a 10 mois

    Le Cardinal est chez lui et il a le droit et le devoir de dire aux soi-disant élites ce que tout le monde sensé constate.

  • frk987 il y a 10 mois

    Il a dit ce qu'il pensait, c'est encore son droit, même en socialie. Je m'insurge contre ces procès d'intentions. Si le PS se croit être la cible c'est aussi leur droit, faut dire que c'est la seule œuvre accomplie en 4 ans et demi, alors si l'on attaque la TOTALITE de leur bilan qui se résume à ça, ils sont mauvais comme des teignes.

  • opelin il y a 10 mois

    Le retour de l'inquisition, il n'y a que ça de vrai !!!

  • isacarno il y a 10 mois

    «silence des élites devant les déviances des mœurs et légalisation des déviances».Voulait-il parler des prêtres pédophiles? des "négligences" de 400 millions? de la suppression de 400000 fonctionnaires(donc de nombreux policiers)?