Hommage à Mandela : Hollande et Sarkozy, à chacun son Falcon

le
0
Hommage à Mandela : Hollande et Sarkozy, à chacun son Falcon
Hommage à Mandela : Hollande et Sarkozy, à chacun son Falcon

François Hollande et Nicolas Sarkozy seront tous les deux en Afrique du Sud, mardi, pour l'hommage à Nelson Mandela. Nicolas Sarkozy ayant été convié par les autorités de Pretoria à participer à l'hommage à l'ex-président sud-africain, le président Hollande, dans un esprit républicain salué unanimement, lui avait proposé de l'accompagner. Les anciens rivaux à la présidentielle s'envoleront cette nuit mais dans deux avions différents de type Falcon, chacun avec sa délégation, et non ensemble dans l'A330 présidentiel. Pourquoi deux avions ? «Pour des raisons pratiques, techniques et économiques», expliquait lundi l'entourage du Président de la République, soulignant que les deux avions atterriront «au même moment» à Johannesburg.

Si l'esprit républicain l'emporte, il est vrai également que, vu la taille d'un Falcon d'une quinzaine de places, il semblait difficile de faire cohabiter l'ancien et l'actuel président,10 heures durant. Et les modalités de ce voyage, le premier qu'effectuent ensemble à l'étranger l'ex-président et l'actuel, ont été discutées et arrêtées de concert, dimanche, entre par les équipes des deux hommes.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'un président français et son prédecesseur font ainsi vol séparé pour assister à une cérémonie officielle. En 2009, l'ancien chef de l'Etat Jacques Chirac et le même Nicolas Sarkozy avaient effectué le voyage dans deux avions différents pour se rendre aux obsèques du président gabonais Omar Bongo. En Afrique du Sud, Hollande et Sarkozy feront de même mais se retrouveront à l'arrivée dans la même délégation.

L'entourage de François Hollande indique qu'il sera, notamment, accompagné des ministres Laurent Fabius (Affaires étrangères) et Christiane Taubira (Justice), de l'ex-numéro un du PCF Robert Hue, de l'évêque de Cayenne Mgr Emmanuel Lafont ainsi que de Bernard Lapasset, président de l'International Rugby Board. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant