Hommage à Ferry : un geste au enseignants

le
2
Dans son discours prononcé dans le jardin des Tuileries, le président de la République a confirmé la création de 60.000 postes.

La statue qui orne le jardin des Tuileries représente Jules Ferry, ministre de l'Instruction publique, devant un écolier, une institutrice et Marianne soulevant le voile de l'ignorance. Elle fut édifiée en 1910 par une souscription des enfants des écoles. C'est au pied de ce monument célébrant les lois sur l'école laïque, obligatoire et gratuite, que François Hollande a choisi de prononcer un de ses premiers discours de président, devant des collégiens et des représentants des syndicats et des inspecteurs, devant des personnalités comme l'historien Benjamin Stora ou le mathématicien Cédric Villani, devant, enfin, les anciens ministres de l'Éducation nationale, de Jack Lang à Jean-Pierre Chevènement.

Le message à la communauté enseignante se voulait clair: «L'école a besoin de réformes. Elle attend la considération de la nation.» Et pour cela, elle doit être «assurée de ses ressources». François Hollande a donc une nouvelle fois confirmé la création de 60

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • puck le mercredi 16 mai 2012 à 10:25

    ce sont les patrons et les entrepreneurs qui peuvent créer les emplois et sa priorité ce sont les enseignants !!!

  • Ross007 le mercredi 16 mai 2012 à 09:50

    Il parle, il parle, mais, au dela des symboles, se dégage un principe: les valeurs de la République n'ont pas de prix!