"Holy Beach" : le sable, l'océan, et Jésus

le
0
Pour sa sixième édition, le camp d'été pour jeunes catholiques nommé Holy Beach revient à Carnac, dans le département du Morbihan. Une vingtaine de jeunes y participent cette année. 
Pour sa sixième édition, le camp d'été pour jeunes catholiques nommé Holy Beach revient à Carnac, dans le département du Morbihan. Une vingtaine de jeunes y participent cette année. 

« C'est un signe de Dieu, ça ne peut être que ça ! » s'exclame Benoît*, 28 ans. Il est 14 heures, et il ne pleut plus. Comme chaque jour à Carnac depuis le début du camp de vacances, le samedi 25 juillet. Une chance pour ce jeune catholique, car il doit, pendant deux heures, évangéliser sur la plage bretonne.

Étudiants, jeunes travailleurs, séminaristes, ils sont une vingtaine entre 18 et 30 ans, originaires du diocèse de Nanterre ou de Vannes, à participer à « Holy Beach », un camp d'été d'un genre assez particulier. « Spi, sea and fun ! » annonce le communiqué de presse. « Marre de bronzer idiot ? Allez à la rencontre des plagistes, flyers à la main pour transmettre la parole de Dieu », peut-on aussi lire.

« On ne s'impose pas »

Carnac la mystique. Ses alignements de menhirs, et cette pluie qui cesse « miraculeusement » quand Alice* se rend sur la plage avec s?ur Jacinthe. S'adonne-t-elle à du prosélytisme ? « Non. On ne s'impose pas. Nous, ce que l'on fait, c'est uniquement oser déclarer notre bonheur, notre foi, et inviter les gens à vivre la même chose. » Martin ajoute : « Je pense que la plupart des non-croyants le sont par ignorance de ce que l'on peut vivre grâce à la présence de Dieu. »

La tâche ne sera pas difficile. C'est en terrain quasi conquis que ces jeunes arrivent, foulant le sable mouillé de la plage. « Carnac est le lieu de villégiature...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant