Hollande veut un gouvernement cohérent malgré "les sensibilités"

le
0
    PARIS, 17 février (Reuters) - François Hollande a demandé 
mercredi aux membres du nouveau gouvernement d'agir 
collectivement malgré les différences de sensibilités, lors du 
premier conseil des ministres depuis le remaniement intervenu 
jeudi dernier.     
    Le chef de l'Etat a répété les trois objectifs de l'action 
gouvernementale : la protection des Français face au terrorisme, 
l'emploi et la mise en oeuvre de l'accord sur le climat de la 
COP21, a ajouté le porte-parole du gouvernement. 
    "Le premier principe, c'est la cohérence qui est une 
condition indispensable à l'action publique, le deuxième c'était 
l'élargissement, qui doit donner une assise plus forte à 
l'action du gouvernement, et le troisième, c'est que chacun a 
bien sûr ses sensibilités ou sa sensibilité mais que, 
maintenant, au gouvernement, chacun s'adresse aux Français avec 
le souci de l'action collective", a dit Stéphane Le Foll lors du 
compte rendu du conseil des ministres. 
    Avec l'arrivée de trois personnalités écologistes, les 
différences de sensibilité se sont accentuées au sein du 
gouvernement, notamment sur les sujets de la déchéance de 
nationalité et l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. 
    Selon Stéphane Le Foll, François Hollande a souligné que "la 
France est dans un contexte international extrêmement grave", 
citant la guerre en Syrie, un contexte économique marqué par les 
craintes concernant la Chine, le débat sur le "Brexit" et la 
question des réfugiés. 
    "La France a à faire face à ces difficultés. Pour y faire 
face, on a besoin d'un gouvernement cohérent", ont souligné le 
président et le Premier ministre, Manuel Valls, a poursuivi 
Stéphane Le Foll. 
 
 (Jean-Baptiste Vey et Elizabeth Pineau, édité par Yves 
Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant