Hollande veut tourner la page du drame

le
0
Le candidat PS a repris jeudi sa campagne à Aurillac en évitant toute polémique.

Comme une transition, entre le choc et le retour de la politique. François Hollande reprend le fil de sa campagne présidentielle. Jeudi soir à Aurillac, près de 3000 personnes sont venues pour l'écouter. Mais l'ambiance est moins festive qu'habituellement. Le candidat accède à la scène sans traverser la salle, sans bain de foule, sans musique tonitruante. «Ce n'est pas une réunion publique comme les autres: elle est la première que je tiens après la tragédie de Toulouse», commence-t-il, solennel. Le ton est grave, François Hollande évoque les victimes du tueur, rend «hommage» aux policiers. «Le terroriste voulait, en cette période électorale, nous diviser, introduire le ferment de la folie raciste, antisémite, épouvanter notre communauté nationale. Il a échoué.»

En quelques jours, le climat de la présidentielle a changé. « Rien ne doit être oublié. La tragédie marquera durablement les esprits», observe-t-il. Mais François Hollande veut sortir de l'ém

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant