Hollande veut surprendre pour le 14 juillet

le
0
Le chef de l'État, qui plonge dans les sondages, cherche la bonne formule pour la traditionnelle fête nationale. Il pourrait s'exprimer pour tenter de désamorcer la rentrée, qui s'annonce explosive.

François Hollande doit-il parler pour le 14 Juillet? La question a été examinée lundi après-midi à l'Élysée, à l'occasion d'une réunion de communicants. «Il parlera», assure un conseiller élyséen. «Ce n'est pas tranché», jurent plusieurs proches. Les conseillers du président sont partagés sur l'opportunité de sacrifier au rituel de la prise de parole présidentielle, le jour de la fête nationale. Certains jugent qu'il serait utile de désamorcer la rentrée, qui s'annonce explosive, sur les retraites notamment. D'autres estiment au contraire que «tout désamorçage sera effacé par les vacances et l'été et qu'il faudra, de toute façon, recommencer à la rentrée».

Un conseiller élyséen tergiverse: «Parler, c'est être amené à dire des choses que l'on n'a pas envie de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant