Hollande veut surfer sur la high-tech israélienne

le
0
François Hollande a conclu sa visite diplomatique en participant au 2e Salon Israël-France de l'innovation.

Envoyé spécial à Tel Aviv

La croissance a dépassé les 3 % ces deux dernières années et reste au dessus de 2 % en 2013. Surtout, Israël consacre 5 % de son PIB à la recherche et au développement, le ratio le plus élevé du monde, et figure au 4e rang mondial pour le nombre de brevets déposés par habitant. «Nous voulons devenir l'une des cinq premières cyber-puissances du monde», a souligné Benyamin Nétanyahou. De quoi mériter le label de «start-up» que le président français a accordé à l'État hébreu tout entier. «Dans les hautes technologies, vous avez pris de l'avance: je suis là pour vous rattraper, a-t-il lancé lundi devant la Knesset. Vous êtes le pays qui dépense le plus, donc le mieux, pour la recherche».

Mardi, devant quelque 150 chefs d'entrepr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant