Hollande veut revenir sur la dernière loi bioéthique

le
0
En visite au Genopole d'Évry, le candidat socialiste a promis qu'il modifierait le régime actuel d'interdiction avec dérogations pour autoriser la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

François Hollande veut autoriser la recherche sur les cellules souches embryonnaires. À l'occasion d'un déplacement au Genopole d'Évry, il a promis de revenir sur la loi de bioéthique adoptée en 2011 qui avait entériné le régime actuel d'interdiction avec dérogations. Les cellules souches embryonnaires sont source de nombreux espoirs en médecine régénérative, discipline dont l'objectif est le remplacement ou la réparation d'organes défaillants.

«La recherche sur les cellules souches est riche de promesses pour soigner et sauver des vies», a-t-il fait valoir. «Ainsi nous rattraperons notre retard sur d'autres pays (notamment les Etats-Unis, leaders dans le domaine, ndlr) et nous favoriserons le retour des post-doctorants partis à l'étranger.»

De nombreux chercheurs se plaignaient en effet de la situation actuelle. Le maintien de la loi dérogatoire «est philosophiquement absurde et complètement hypocrite», déclarait au Figaro le Pr Philippe Menasché en 2011. Le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant