Hollande veut restaurer la compétitivité de l'agriculture

le
0
Pour le chef de l'état « l'agriculture et l'agroalimentaire » ont vocation à participer au redressement productif

Le président de la République, François Hollande, a dévoilé mardi, pour son premier discours de politique agricole depuis son élection, une série de mesures destinées à stimuler l'agriculture. Avec 1,5 million d'emplois, 240 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 11,4 milliards d'excédent commercial, «l'agriculture et l'agroalimentaire ont vocation à participer au pacte de redressement productif du pays», a rappelé le chef de l'État. À moyen terme, le secteur pourrait bénéficier d'allégements de charges, qui seront décidés lors de la conférence sociale à l'automne consacrée à l'évolution du régime de financement de la protection sociale, promet l'Élysée. Il y a urgence: la France perd du terrain face à ses compétiteurs majeurs - l'Allemagne et la Hollande - et n'est plus que le 4e exportateur mondial.

L'Élysée veut aussi agir sur les facteurs extérieurs pesant sur les revenus des agriculteurs français, et en particulier l'extrême volatilité

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant