Hollande veut rallier le PS à sa campagne

le
0
Le candidat veut un «rééquilibrage» de la direction du PS en faveur de ses amis.

Avant que François Hollande impose sa main, elle a repris son poste. Comme elle l'avait annoncé, Martine Aubry s'est réinstallée dans son fauteuil de première secrétaire du PS dès dimanche soir. Harlem Désir, qui assurait l'intérim, a cédé la place sans résister. «Je ne sais pas si c'était un rodage pour une autre fois, mais j'ai eu beaucoup de bonheur politique, confiait-il dimanche dans la journée. Le PS ne sera plus jamais comme avant. Quand on s'est ouvert comme cela, à l'occasion de la primaire, on crée une attente et on ne peut plus se refermer.» Dans l'entourage du vainqueur du scrutin, François Hollande, on salue le travail effectué par le député européen. «Il aurait pu rester à la tête du PS jusqu'au 22 octobre», dit-on, date de la convention d'investiture du candidat. On trouve que Martine Aubry est revenue un peu vite… «Ça a manqué un peu d'élégance», dit-on. Mais la maire de Lille veut protéger les siens, alors que la défaite «l'a f

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant