Hollande veut imposer sa «méthode sociale»

le
3
Lors de la conférence sociale, le chef de l'État a rappelé son ­in­tention d'inscrire dans la Constitution l'obligation du dialogue avant toute loi.

En ouvrant lundi la première conférence sociale de son quinquennat, François Hollande a fixé des objectifs - réformer le système social français, renforcer la compétitivité et promouvoir l'emploi - et une méthode: la concertation. Puis le président de la République est parti, laissant les partenaires sociaux, associatifs et les représentants du gouvernement entre eux.

«Je ne demande à personne d'abandonner ses convictions, de renoncer à ses revendications. Je fais confiance à des acteurs libres et indépendants pour prendre leur part de la tâche commune», a lancé le chef de l'État en appelant à «un compromis positif». La refonte du «dialogue social de l'après-crise», c'est l'un des grands chantiers du quinquennat de Hollande. «La démarche que je propose est nouvelle, a-t-il assuré. La France, par son histoire, ses ­­tra­ditions, n'a pas développé une culture de la négociation sociale.» François Hollande a donc rappelé son ­in­tention d'inscrire

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le lundi 9 juil 2012 à 23:24

    Ce Grand guignole a-t-il la Légion d'Honneur ?.L'a-t-il réclamée ???...

  • janaliz le lundi 9 juil 2012 à 22:21

    A ce jeu là il est très fort. Il a appris à négocier avec ses nanas, ce qui est une excellente formation.

  • dhote le lundi 9 juil 2012 à 21:15

    Sa méthode est vouée à l'échec car le mensonge est sousjacent de toutes les propositions.